top of page

Scott Rogo : chercheur-expérimentateur et génie

Les chercheurs-expérimentateurs de sorties hors du corps sont une espèce rare. Douglas Scott Rogo (1er février 1950 - 18 août 1990) était l'un d'entre eux. Rogo était écrivain, journaliste et chercheur sur des sujets liés à la conscience et à la parapsychologie. Il a coordonné un cours expérimental de parapsychologie à l'université d'État de Californie, où il a obtenu un diplôme summa cum laude en psychologie de la musique en 1972. Il est devenu membre de la faculté et conférencier du programme de maîtrise en parapsychologie à l'université John F. Kennedy, à Pleasant Hill, en Californie. Il a été chercheur invité à la Psychical Research Foundation (alors à Durham, Caroline du Nord) et à l'ancienne division de parapsychologie et de psychophysique du Maimonides Medical Center à Brooklyn, New York. Rogo a également travaillé en tant que rédacteur consultant pour le magazine Fate, pour lequel il a écrit une chronique régulière préconisant et promouvant les collaborations de recherche entre les chercheurs en parapsychologie et les sceptiques.


Rogo, à bien des égards, était un génie tant par l'étendue de ses connaissances que par l'éventail des sujets sur lesquels il a fait des recherches. Il a commencé à publier des articles sur des sujets liés à la conscience alors qu'il était encore adolescent, y compris dans des revues scientifiques, et a finalisé son premier livre alors qu'il n'avait que 20 ans. À l'âge de 40 ans, il a écrit ou coécrit 20 livres et plus de 100 articles dans des magazines ou des revues de recherche, comme Anabiosis ou le European Journal of Parapsychology. Il n'est pas surprenant que beaucoup le considèrent comme une autorité en matière d'histoire de la recherche psychique. En effet, Rogo a publié des ouvrages sur le ganzfeld et la perception extrasensorielle (PES), sur l'autisme et la PES, il a participé à des enquêtes de terrain sur les hantises, les poltergeists et la télékinésie, la transe et la possession, et il a effectué des recherches préliminaires sur les états d'abduction, la paralysie du sommeil, les expériences extracorporelles (EOC) et les expériences de mort imminente (EMI).


Ce qui est moins connu, c'est que Rogo a également vécu des OBEs. Il a eu sa première OBE en 1965, alors qu'il n'avait que 15 ans et qu'il collectait et analysait des OBE. Il se souvient de cet événement de la manière suivante :



En effet, son livre "Leaving the Body : A complete guide to Astral Projection" peut être considéré, à juste titre, comme un livre incontournable, offrant une vue d'ensemble complète et bien informée du sujet, y compris l'examen de nombreuses techniques d'induction de l'OBE. A ma connaissance, il reste l'un des meilleurs livres pour apprendre l'OBE avec une approche autocritique. Il ne fait aucun doute que ses propres expériences sur le sujet ont guidé avec perspicacité ses recherches en tant qu'enquêteur indépendant.


MSc. Neuroscience,

Sleep Consciousness Researcher,

PhD Candidate.


RÉFÉRENCES:


Hansen, G. P. (1991). "D. Scott Rogo et ses contributions à la parapsychologie. Anthropologie de la conscience 2(3-4) : 32-32.

Rogo, D. S. (1983). Leaving the Body : A complete guide to Astral Projection. New York, Prentice Hall Press.

Rogo, D. S. (2022). Parapsychology : A Century of Enquiry, White Crow Books.

5 vues

Comments


bottom of page